Back
Image Alt

Le vin chaud

Le vin chaud

85

Nous vous livrons les secrets de cette belle boisson d’hiver ! Du vin rouge ou blanc, parsemé d’épices chaleureuses, du sucre ou du miel, et voilà un remède contre le froid et la baisse de moral.

 

L’histoire du vin chaud

C’est dans l’Empire romain que remontent ses origines. On appelait ce vin épicé « conditum paradoxum » et on le confectionnait avec du miel, du poivre, du laurier, du safran, ainsi que des dattes et des noyaux de dattes torréfiées. Au moyen Âge, le vin chaud revient sous le nom de « piment » dans le sud de la France et Montpellier devient la référence en termes de commerce de vins épicés. Les épices ajoutées au vin viennent d’Orient et rendent cette boisson chic et raffinée très populaire, jusqu’à la table d’Henri III, en Angleterre, puis celle de Gustave Ier, roi de Suède.

Dès 1600 cette boisson aristocratique se démocratise et prend le nom de « Glögg » (vin chauffé) en Suède, et au-delà des pays scandinaves, dans les pays germaniques, le Glühwein, se popularise pendant les marchés de Noël, typiques en Allemagne, en Alsace-Moselle, en Autriche, en Suisse comme en Belgique et aux Pays-Bas. En France, c’est le « vin français« , vin rouge aromatisé à la cannelle, que toutes les auberges proposent dès le XIXe. Depuis les Alpes, le vin chaud s’est répandu aussi en Italie, où il est connu sous le nom français de vin brûlé.

Le vin chaud se boit à Noël depuis la fin du XVIIe. Chaque marchand de vin proposait sa propre version du vin chaud. Maintenant, c’est l’incontournable des marchés de Noël et des stations de ski !

 

 

Où en trouver?

À boire directement
Sur les marchés de Noël, c’est l’incontournable boisson chaude avec le chocolat et le jus de pommes chauffé aux épices !
Dans les stations de ski, c’est la boisson revigorante après une bonne session de pistes ! Le docteur Marc-Hervé Binet, Président de l’association des médecins de Montagne, nous explique « le vin chaud, (comme toutes les boissons chaudes) procure une agréable sensation au niveau de l’œsophage« , mais cela reste de l’alcool, alors à déguster avec modération si vous voulez skier droit !

 

À préparer
Vous pouvez trouver la préparation liquide toute faite, ou alors des sachets d’épices à faire infuser dans le vin de votre choix.
Dans le dernier cas, voici une préparation aussi simple que de faire son chauffer son thé : dans une casserole, faites infuser un sachet d’épices dans 25 cl de vin rouge. Amenez à ébullition et laissez bouillir 2 minutes. Coupez le feu et laissez infuser 1 minute puis retirez l’infusette. Sucrez selon votre goût. À déguster bien chaud !
Vous trouverez du vin chaud prêt à boire, en bouteille ou en cubi, dans toutes les grandes surfaces. L’équipe Winalist conseille aux fines bouches de tester le canard mariné au vin chaud…un délice !

 

La recette du fameux glühwein

Ingrédients pour 6 personnes :
– Les épices : 2 bâtons de cannelle, 1 anis étoilé (aussi appelé badiane), du gingembre, de la cardamome et 5 clous de girofle.
– Variantes d’épices : menthe ou coriandre fraîches
– Le goût en plus : 3 oranges bio, 1 citron bio et 100g de sucre ou 20g de miel
– Le vin : une bouteille de rouge de table, de préférence

 

 

Préparation :
(à réaliser 20 à 30 minutes avant de servir)

  1. Sortez une grande casserole ou une mijoteuse qui servira de contenant pour le breuvage
  2. Lavez et séchez les oranges et le citron. Pressez le jus de 2 oranges et du citron dans le contenant et coupez la troisième orange en rondelles. Vu que la peau des agrumes est conservée dans le vin chaud, il est préférable de la choisir avec le label bio.
  3. Verser le vin et le sucre dans le contenant (avec le jus d’orange et de citron) et portez à ébullition.
  4. Une fois les bulles arrivées en surface, éteignez le feu, ajouter les épices, couvrez et laissez infuser 15 minutes. Vous pouvez rajouter les écorces des agrumes préalablement pressés.
  5. Répartissez les rondelles d’orange dans 6 verres et versez le vin chaud par-dessus. Dégustez de suite car plus c’est chaud, mieux c’est !

S’il reste du vin chaud, retirez les épices (et les écorces) si vous devez le réchauffer par la suite, sinon le goût sera trop prononcé !

 

🍷 L’équipe Winalist vous souhaite une bonne dégustation de vin chaud pour l’hiver ! 🍷


Also published on Medium.

About the Author /

Clémence is a French young graduate passionate with Wine and cuisine. She loves sharing her discoveries about wine with Winalist !

Post a Comment